Enjeux du logiciel libre, standards ouverts et interopérabilité

Delphine Bagarry : Le logiciel libre a un prix. Celui de l'effort à faire pour le maîtriser. Mais c'est le prix de la liberté. Alors, ne comptons pas

Mon équipe et moi travaillons avec des logiciels libres, parce que nous sommes de militants des libertés individuelles et collectives. Le logiciel libre a un prix. Celui de l'effort à faire pour le maîtriser. Mais c'est le prix de la liberté. Alors, ne comptons pas.

et

Avec OpenStreetMap et les données libres (opendata) nous revenons aux fondamentaux de l'information : son libre accès et son libre partage le 3 novembre 2017 en préparation de l'événement Cartopartie : Libre information sur les services de santé, tous acteurs, tous concernés !.

Déclaration de Delphine Bagarry, députée de la première circonscription des Alpes de Haute Provence à Digne-les-Bains.

Delphine Bagarry est signataire du Pacte du logiciel libre de l'April

Voir aussi

Neelie Kroes : Une technologie propriétaire est un gaspillage financier

Une technologie propriétaire est un gaspillage financier

Beaucoup d’institutions se sont retrouvées enfermées des dizaines d’années dans des technologies propriétaires par inattention. Dépassé un certain stade, ce choix originel devient tellement enraciné que les alternatives sont systématiquement ignorées, quels que soient leurs bénéfices potentiels. C’est un gaspillage de l’argent public que beaucoup d’organismes publics ne peuvent plus se permettre.

Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de la société numérique, discours à l'Openforum Europe, 10 juin 2010

Sources

Voir aussi

Jean-Louis Bianco : Choisir le logiciel libre, c'est opter pour une informatique durable et citoyenne

Le logiciel libre est un bien commun accessible à tous sans discrimination et sans limitation de durée. À l'heure où notre territoire s'engage dans la rédaction d'un Agenda 21, nous devons porter une attention particulière à la pérennité de nos outils de travail. Choisir le logiciel libre, c'est opter pour une informatique durable et citoyenne.

Déclaration de Jean-Louis Bianco, député et président du Conseil Général des Alpes de Haute Provence lors de la préparation du Libre en fête 2009 à Digne-les-Bains

Jean-Louis Bianco est signataire du Pacte du logiciel libre de l'April

Voir aussi

Christophe Castaner : le logiciel libre est une opportunité pour notre territoire

Le logiciel libre est une opportunité pour notre territoire. Il contribue au partage des savoirs et constitue un moteur pour le développement économique, la création d'emploi et l'innovation.

Déclaration de Christophe Castaner, Maire de Forcalquier et vice-président du Conseil régional PACA délégué à l'emploi, au développement économique régional, à l'enseignement supérieur, à la recherche et aux innovations lors de la préparation du Libre en fête 2011 à Forcalquier.

Christophe Castaner est signataire du Pacte du logiciel libre de l'April

Voir aussi

George Bernard Shaw

Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées.

George Bernard Shaw, écrivain irlandais (1856-1950), prix Nobel de littérature

Photo : Sharing is Caring, wlodi, licence Creative Commons BY-SA

Richard Stallman : Le projet GNU est vraiment un projet social

Mais je ferais un système GNU même si je ne savais pas comment le faire techniquement meilleur, parce que je le veux socialement meilleur. Le projet GNU est vraiment un projet social. Il utilise des aspects techniques pour opérer des changements dans la société.

Richard Stallman : Entretien de BYTE avec Richard Stallman, juillet 1986

Voir aussi

Eben Moglen - À propos de l'hérédité de la licence GPL

Elle crée un pot commun auquel chacun peut ajouter quelque chose mais duquel personne ne peut rien retirer.

Eben Moglen, L’Anarchisme triomphant : Le logiciel libre et la mort du copyright, traduction française par Jérôme Dominguez, 08/01/2001

Photo : fp082108-20, Dennis Hill, licence Creative Commons BY

Michel Sapin : Ouverture de la deuxième journée du logiciel libre dans l'administration

Les deux exigences de la deuxième étape de l'administration électronique sont donc l'interopérabilité et la transparence. Ce sont justement les deux points forts des logiciels libres. Je ne crois donc pas courir beaucoup de risques de me tromper en prédisant que ces derniers joueront dans les années qui viennent un rôle essentiel au développement de l'administration électronique.

Lire la suite

Renaud Dutreil : Les Trophées du Libre

Et je crois que pour le développement de l'administration en ligne, les logiciels libres représentent une opportunité et un enjeu formidables. L'Etat, en tant qu'acheteur avisé, ne peut pas ne pas s'en désintéresser.

Lire la suite

Laurent Fabius : Les chances de la société numérique

Le 7 août 2006, Laurent Fabius s'exprimait sur les enjeux d'internet et de la société numérique. Son blog était hébergé sur Typepad mais n'est plus disponible.

Lire la suite

Thomas Jefferson : Les inventions, par nature, ne peuvent donc être sujettes à la propriété

Si la nature a rendu moins susceptible que toute autre chose l’appropriation exclusive, c’est bien l’action du pouvoir de la pensée que l’on appelle une idée, qu’un individu peut posséder de façon exclusive aussi longtemps qu’il la garde pour lui ; mais au moment où elle est divulguée, elle devient la possession de tous, et celui qui la reçoit ne peut pas en être dépossédé. Sa propriété particulière, aussi, est que personne ne la possède moins parce que tout le monde la possède. Celui qui reçoit une idée de moi reçoit un savoir sans diminuer le mien ; tout comme celui qui allume sa bougie à la mienne reçoit la lumière sans me plonger dans la pénombre. Que les idées circulent librement de l’un à l’autre partout sur la planète.

Thomas Jefferson, président des États-Unis d’Amérique de 1801 à 1809.

Michel Vauzelle : inauguration du réseau informatique du Lycée Général et Technologique Louis Pasquet en Arles

Extraits du discours du Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour l'inauguration du réseau informatique du Lycée Général et Technologique Louis Pasquet en Arles - Académie d’Aix-Marseille - le jeudi 10 juin 2004 :

Mais surtout, le concept même de logiciel libre contribue à l’éducation à la citoyenneté de nos enfants.

Or, depuis le début de l’humanité, et c’est encore plus vrai de nos jours, c’est la libre circulation des idées et des connaissances qui produit la richesse sociale, culturelle et économique de nos sociétés.

Avec l’essor des Environnements Numériques de Travail dans le secteur éducatif, les solutions « logiciels libres » sont à privilégier.

Lire la suite

Contrat Creative Commons
APITUX - Jean-Christophe BECQUET
BP 32 - 04001 Digne-les-Bains Cedex
Tel : 06 25 86 07 92 - www.apitux.com - jcb@apitux.com