Extrait :

Jusqu’à présent, le développement d’internet a permis de renforcer les rapports de domination des multinationales anglo-saxonnes et du Nord sur le Sud. Il faut enrayer cette tendance. Un des moyens consiste à favoriser les logiciels libres et les standards ouverts, faisant ainsi échec aux tentatives de brevetage des logiciels et des technologies numériques.

Les services publics, les administrations – et en priorité l’Education nationale et l’Armée - devront y recourir de manière plus systématique. C’est un objectif d’intérêt national permettant d’assurer l’indépendance de notre pays, de sa culture et de ses habitants. C’est aussi un objectif économique. La commande publique doit permettre de stimuler la croissance économique du secteur français et européen du logiciel libre, que les évolutions légales et réglementaires ne devront pas entraver.